Historique

Valoriser la contribution des migrant-e-s

Depuis 2000, Maison Kultura existe dans le réseau associatif genevois. Dès 2008, l’association s‘est inscrite dans un processus de consolidation et elle est devenue une fédération.

En 1993 l’association MondialContact avait dressé un projet intitulé « Maison des cultures et de la Citoyenneté » qu’elle remet auprès du département municipal des affaires sociales de la Ville de Genève. L’objectif est de proposer la mise en place d’un espace collectif et commun qui permette aux associations œuvrant dans le domaine de l’interculturalité d’y organiser leurs activités.

Plusieurs avantages ont motivé un tel projet :

permettre à des associations - n’ayant pas les moyens d’assumer les frais relatifs à un local fixe – d’organiser toutes ou une partie de leurs activités dans un seul lieu et à des tarifs accessibles.
faciliter le fonctionnement de ces associations en leur permettant d’organiser leurs activités dans un même lieu et éviter ainsi une dispersion (assemblées, réunions, conférences publiques, etc.).
développer les relations entre associations.
développer les relations avec différents publics, dans un lieu central facilitant la diffusion d’informations et la promotion des associations participantes.

En 1996, un Comité de 10 personnes se forme afin de se charger de projets au plus près des réalités associatives et des enjeux de la municipalité genevoise. Le Comité choisi le nom de KULTURA avec un « K » dans le but de donner un accent international et compréhensible dans toutes les langues.

En 1999, l’ancienne maison de quartier de St-Jean est octroyée à Maison Kultura qui peut ouvrir ses portes. Elle est gérée et coordonnée par l’association Mondial Contact, avec une commission externe qui s’occupe spécifiquement de la bonne marche de la Maison, de sa coordination et de sa gestion. Maison Kultura a démarré en fonctionnant sans aucune subvention.

Le 20 décembre 2000, Maison Kultura devient une association indépendante à la suite de la décision de l’Assemblée Générale constitutive réunissant l’ensemble des associations utilisatrices. Elle réunit désormais 32 associations.

 A partir de janvier 2001, Mondial Contact organise le passage à l’autogestion. Les membres assument la gestion de Maison Kultura.

De  2002 à 2004, l’association connaît un nouveau souffle avec une augmentation des associations membres.  L’effectif passe de 32 à 58 associations. Mais cet élan  sera secoué l’année suivante  par une multitude d’initiatives sans que les moyens suivent.  La situation nécessitera une réflexion profonde pour rebondir.

En mai 2008, Maison Kultura devient une Fédération. En effet, profitant des aléas du parcours et de l’expérience que l’on peut tirer au sortir de l’adolescence, Maison Kultura a trouvé en elle les ressources nécessaires pour clarifier sa situation, pour passer d’un statut flou à celui d’une Fédération, avec ce que cela implique. Hier se limitant à promouvoir les activités de ses associations membres, aujourd’hui - sans trahir cet objectif premier - elle peut prétendre fournir des prestations spécifiques.